Liberté Zoé

Liberté Zoé aborde, à travers une histoire inspirée d’un conte traditionnel, la question de l’éducation des garçons et des filles.

C’est l’histoire d’un prince qui s’est vu changé en ours par sa marraine la fée parce qu’il ne voulait pas débarrasser la table ni faire la vaisselle….

 

Heureusement, il va rencontrer Zoé, la fille d’un paysan, qui va lui ouvrir les yeux et lui faire envisager ces choses-là sous un autre angle.

Zoé ne se pose pas la question de savoir si elle est une fille ou un garçon quand il faut faire la lessive ou prendre la perceuse pour poser une étagère !

Pour réussir à délivrer son prince, elle devra faire un très long voyage semé d’embûches. Il lui faudra retrouver, à L’Est du soleil et à l’Ouest de la lune, le château de la sorcière dans lequel vit une princesse tellement fainéante qu’elle  ne sait même pas lacer ses chaussures toute seule !

Si Zoé n’arrive pas à temps pour rompre le sortilège, son prince sera obligé de l’épouser.

Forme du spectacle :

Liberté Zoé serait comme un conte musical qui échapperait un peu à son conteur !

C'est le jour de la kermesse annuelle dans un village d'Ecosse, et Lady McBrown, la baronne, convie les enfants du village dans son manoir pour un spectacle qu'elle a concocté spécialement à cet effet.

Le texte est dit en voix off, par Lady Mac Brown (Monique Brun), et deux domestiques du château -John MacDowell, le chauffeur de la Rolls (Jonathan Mathis) et Jenny Willamson, la cuisinière (Sylvie Riffard) - sur scène, viennent l’illustrer et le commenter, parfois au grand désespoir de madame la Baronne ! Ils manipulent, chantent, mais aussi donnent leur avis, posent des questions…..

Le tout sur un mode parfois burlesque, parfois naïf, souvent décalé,  mais toujours dans la légèreté.

Le récit est ponctué de chansons accompagnées en direct à la guitare, à l’accordéon, ou avec d'autres surprises....

L'univers :

Les décors sont légers : panneaux et malles en osier, paravents mobiles.

Les personnages sont en tissu, et sont cousus de petits morceaux multicolores.

Certains sont des boules lumineuses réalisées en matériaux divers (vieux journaux, bouteilles plastiques, etc.)

Les thèmes abordés :

A travers les chansons, les situations, le récit,  Liberté Zoé aborde divers sujets comme le sexisme, les mariages arrangés des filles,  l'homophobie, le travail des enfants, le partage des tâches ménagères...

Le public visé :

Liberté Zoé est un spectacle qui s'adresse à tous les enfants de 5 à 105 ans !

Il est particulièrement adapté au public scolaire de la Grande section maternelle au CM2, mais son parti pris de "nonsense" en fait un excellent spectacle familial.

L'équipe :

Sylvie Riffard : texte (conte et chansons), sculptures, personnages, costumes, scénographie, jeu, chant.

Jonathan Mathis : jeu, chant, accompagnement musical (guitare, accordéon, saxinette, etc.)

Monique Brun : voix off

Patrick Mathis : composition musicale

Hervé Peyrard : mise en scène

Anne-Marie Chataing : Réalisations en osier

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now